Je te raconte ma vie

CécilO, la Chanteuse MOdern !

"En fait, tu croques les gens, un peu comme le ferait un caricaturiste", c'est ce que Magali Pietri m'a dit un jour et c'est plutôt vrai : je suis nulle en dessin, mais côté observation, j'avoue avoir un assez fort penchant à "croquer" les monstres cachés derrière les façades immaculées…, et mettre le doigt là où ça fait aïe. Aussi, je tranche, je coupe, dans le vif du sujet, direct, sans détour, et si ça te fait marrer, c'est chouette ! Outre le côté provoc', que j'affectionne, et qui me vient sans faire exprès (mes vrais copains de lycée confirment), j'écris aussi des chansons de filles, des titres en anglais, parfois en espagnol…, j'aime aussi réarranger et réinterpréter les chansons d'auteurs qui me touchent. Mais j'aime surtout écrire et composer mes trucs à moi.

Alors voilà, CécilO est née dans le département de l'Aude ; enfance dans un petit village du nom de Villepinte, collège et lycée à Castelnaudary, le pays du Cassoulet (oui le vrai !), études à Toulouse pendant trois ans, au tout début des années 90 où explosait alors le rock alternatif, et jouaient encore des groupes punks… Bref, plus de temps passé dans les bars concert que sur les bancs de la Fac (la fuck ? la quoi ;-) Après une grosse dépression déclenchée par un Bts tourisme où on l'obligea à se séparer de ses Dr Martens, CécilO frôla la crise de nerfs et se cassa fissa au pays… des Dock Martens. Et zouh, en 1994, elle s'envole pour Edinburgh, où elle vit dans le bordel délicieux d'une auberge de jeunesse, hippie et rock'n roll à la fois, puis routarde sur Londres en 1995, où elle restera deux ans, à goûter aux flegme et punk british, à transpirer dans les pubs de Camden town, à faire des feijoadas avec ses potes brésiliens, et travailler comme serveuse, plongeuse, sandwich maker, trieuse de moules, tireuse de bière, sonneuse de cloche de pub, eurostar "trolley Dolly"…, tout en prenant ses premiers cours de chant, au Voice Theatre de Shauna Kanter, et rêvant en secret d'une vie plus excitante… ♫ j'veux pas travailléerhé, juste pour travaillèèèer ♪.
Retour en France, qui sentait l'erreur de parcours en quittant ce Londres si palpitant, mais pas vraiment… puisque "la CécilO" commence à poindre du médiator à Perpignan où elle s'initie à la guitare afin d'optimiser ses longues heures de stress passées à gérer des collégiens parfois extrêmes, avec ses potes les Z-éducateurs ; c'était sport, mais il fallait en passer par là pour qu'elle écrive sa première chanson tubesque : "Le rat est mort".
Puis, de retour à Toulouse, elle trouve un boulot "d'assisteuse de direction"… Années pendant lesquelles CécilO prend aussi des cours de chant, intègre un atelier Blues, mais l'école n'ayant jamais été son truc, elle se sent hors cadre en permanence. C'est alors qu'elle commence à écrire des chansons, la nuit, dans son canapé, avec sa guitare, jusqu'à quitter définitivement son bureau de secrétaire, où y'a des gens qui te crient dessus car t'as oublié de nettoyer la plante verte de l'accueil.
Aussi, dans ce nouvel équilibre déséquilibrant, elle connaît une grosse période d'inspiration, où elle écrit beaucoup de titres durant plusieurs années, sans enregistrer d'abord, car tout s'apprend petit à petit, sur le tas, quand t'es pas allé à l'école de la musique. Ainsi, au fil des rencontres, CécilO enregistre, fait quelques concerts, au départ seule, puis à plusieurs, car c'est quand même beaucoup plus rigolo, et riche de Son !

Pourquoi CécilO ? : je m'appelle Cécile…, et un jour, une petite fille, du haut de ses deux ans, avec ses tit' fossettes de joues intrépides, m'a appelée ainsi, et ce, avec une telle conviction, presque elle m'engueulait tu vois, que du coup, je l'ai gardé. C'était si engagé et spontané, que c'était juste ce qu'il fallait.

Voilà, tu sais presque tout ; je ne suis pas un produit préfabriqué, alors si t'es top MOdern, l'on peut faire un bout de route ensemble. Je t'embarque dans la CécilOmobile, avec grande Joie !

Mes musiciens, je les appelle les "Terriples" (car dans l'Aude tu dis des p à la place des b). Tu peux les voir en photo, ils ont de beaux mollets !
Et puis CécilO, elle écrit les textes, elle compose, elle gratouille un peu, elle s'amuse avec des claviers années 80, elle chante, et elle aime bien ça.